23/03 au 25/03/19 – Dasht-e Kavir à Dasht-e Lut

Nous revoilà à deux véhicules (Fabien a continué sa route de son côté), pour terminer la visite des environs de Yazd. On se décide pour le palais et le jardin du Dolat qu’Alaz et Candas avaient eu la chance de pouvoir visiter au calme et de nuit quelques jours plus tôt. Mais en cette fin d’après-midi et en plein Norouz, il est plein à craquer…On ne l’appréciera donc pas de la même façon, ni aussi longtemps, d’autant que qui dit plus de monde dit plus de regards curieux (voire très scrutateurs, ma couleur de peau semble intriguer), plus de demandes de photos (le nombre de profils Instagram où on doit apparaître!), plus de conseils sur ce qu’il y à visiter (ça, en général, on le sait déjà),…

 

***

Journée sous le signe des sites zoroastriens, puisqu’après les tours du silence à la sortie de Yazd, nous prendrons la route vers Chak Chak, site de pélerinage des fidèles de cette religion ancestrale et ultra minoritaire en Iran. Un détour de plus de 100 kms pour nous, mais on ne se refuse pas le plaisir de partager quelques heures de plus avec nos compagnons de voyage.

Si la route et les montagnes sont superbes, le site en lui-même est un peu décevant (l’affluence n’y aide pas), construit de briques jaunes assez récentes.

Cette visite nous décidera à partir finalement plutôt vers Kerman après Yazd qu’on pense être moins assaillie de vacanciers que Chiraz. C’est donc là que nous routes se séparent : nos amis se dirigent vers Ispahan, et nous vers Kerman. Qui sait, nos routes se recroiseront peut-être en Asie du Sud-Est?

Nous roulons jusqu’à Saryazd, petit village dont la place principale sera notre bivouac pour la nuit.

***

Après la longue route jusqu’à Kerman qui occupera une bonne partie de la journée suivante, nous pousserons de 100 kms supplémentaires de nuit et à travers les montagnes pour atteindre Shahdad, où nous retrouvons Ahmad et sa famille, rencontrés la veille à Chak Chak.

Malgré l’heure tardive, ils nous accueillent au Kashkiloo Lodge où ils séjournent, magnifique hôtel traditionnel aux airs de mini-oasis avec ses palmiers-dattiers, son jardin fleuri, et ses chambres faites de fibres de palmier. Superbe soirée qui se terminera très agréablement autour d’un thé et au son du chant des insectes nocturnes.

Une réflexion sur “23/03 au 25/03/19 – Dasht-e Kavir à Dasht-e Lut

  1. Ping : 16/03 au 22/03/19 – Yazd, vieille ville, rencontres et virée dans le désert – Les Pourquoi Pas

Votre commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l’aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s