19/02 au 20/02/19 – Qazvin acte 1

Le carburant a beau être quasiment donné ici, il n’empêche qu’en tant que touriste avec un gros moteur diesel ça peut être assez compliqué : moins de stations distribuant du gasoil (la quasi totalité des véhicules légers roulants à l’essence ou au GPL), un système de cartes a priori réservées aux nationaux, sur lesquelles on peut quand même se servir, pour un tarif variant entre 2 et x fois celui qu’ils paient eux-mêmes…

Nous arriverons donc à Qazvin plus tard que prévu après avoir pu grapiller quelques litres et essayerons de nous garer près d’un parc. Les gardiens, très sympas, nous accueillent dans leur guérite, et nous offrent thé, chips, et sodas. On comprend que l’un d’entre eux a un frère qui a récemment fait un voyage en France,…et voilà Alireza qui débarque 30 minutes plus tard! Nous qui comptions passer la nuit en bordure d’un parc, nous retrouvons chez lui, à l’autre bout la ville, où son épouse Ziba nous a préparé un succulent repas. Ce n’est pas comme si il était 23h passés…Nous faisons aussi la connaissance de leurs 3 filles, Reihane, Nazanie et Meihrsa, et passons deux bonnes heures à discuter de notre voyage et du sien en France et en Europe il y a 5 ans.

Pas de discussion possible cette fois, hors de question qu’ils nous laissent dormir dans le camion. Ce sera donc une première très bonne nuit chez l’habitant, sur les couchettes simples et confortables à même le sol recouvert de tapis.

***

Journée de congé improvisée pour Alireza le lendemain pour s’occuper de ses “very special guests” : la classe!

Nous avons droit à un petit tour dans Qazvin : première rue pavée d’Iran, musée de la Calligraphie, et en marge, nous avons la réponse à nos interrogations sur les portraits aux couleurs un peu dépassées qu’on voit partout dans le pays : il s’agit pour beaucoup des victimes de la guerre Iran-Irak, encore bien présente dans les esprits, et d’autres citoyens ayant donné leur vie pour la patrie.

Retour ensuite à la maison pour partager le déjeuner avec Ziba et les filles revenues de l’école. Ils ont très envie de nous faire découvrir leur ville et la région d’Alamut que nous avons de toute façon prévu de visiter, et où ils ont une maison de campagne. Nous leur promettons de faire de notre mieux pour repasser par Qazvin après Rasht, où nous sommes attendus le soir-même.

Une réflexion sur “19/02 au 20/02/19 – Qazvin acte 1

  1. Ping : 18/02 au 19/02/19 – Tabriz and around 2/2 – Les Pourquoi Pas

Votre commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l’aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s