12/01 au 15/01/19 – Étapes sur la côte 1/2

Posés sur un parking au bord d’un canal, nous découvrons la ville et sa jolie marina le lendemain après-midi, après une matinée pluvieuse. Un nombre impressionnant de bateaux proposant des croisières le sur la côte et les îles environnantes sont arrimés le long du ponton, face aux nombreuses gargotes, en majorité fermées. On imagine l’animation que ça doit être à la haute saison ! Petit tour dans les hauteurs au coucher du soleil, pour voir les tombeaux lyciens, avant d’aller flâner dans le centre-ville, et son « Fish Market Restaurant », où l’on peut acheter son poisson frais et se le faire cuisiner dans l’un des restaurants autour. Pour nous ce sera cuisson et dégustation à la maison !

***

Le vent tourne, et nous avons droit à un grand soleil le lendemain, parfait pour un pique-nique sur l’une des plages de la presqu’île, accessible par une très jolie route côtière. Nous aurons même la chance de traverser un chantier naval où de magnifiques voiliers se refont une beauté avant le redémarrage de la saison.

Le repas au bord de l’eau se fera au top par 20°C, sortie des maillots et petite baignade pour Loïc, à côté de familles qui viennent aussi profiter de cette belle journée. Puis premier test du mode « Follow me » du drone et collecte de notre grosse lessive laissée dans une (très rare en Turquie) laverie, avant de quitter la côté pour Seydiler et le canyon de Saklikent, une des curiosités de la région.

****

Ce ne sera pour cette fois : avec les trombes d’eau tombées les derniers jours dans ces hauteurs rurales et humides, le canyon est inaccessible, tout comme la cascade à quelques kilomètres. Retour vers la côte et Patara, présentée comme la plus longue plage de sable de Turquie.

***

Les nuages semblent nous suivre : après une nuit très venteuse au bord des dunes de Patara, c’est sous des rafales encore plus fortes que nous faisons un tour sur cette plage, qui est aussi un site de ponte des tortues marines. Pas de dorure au soleil donc, et nous poursuivons la route côtière vers Antalya.

Ça souffle encore très fort, et nous nous arrêtons en chemin pour admirer la forte houle et les énormes vagues qui viennent s’écraser sur les falaises en contrebas. A certains endroits, les vagues ont bien mouillé la route et nous devons ralentir pour éviter de petits éboulements.

Arrêt à Finike pour la nuit.

Une réflexion sur “12/01 au 15/01/19 – Étapes sur la côte 1/2

  1. Cadiou

    impressionnant la tempête? ici il neige depuis ce matin nous sommes le 22/12/2019 demain ce devrait s’arrêter,
    l’adjointe toujours en arrêt nous tenons le coup et nous voyageons avec vous merci de ces beaux moments bonne route bisous à tous .

    Aimé par 1 personne

Votre commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l’aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s