26/08 au 28/08/19 – A Bagan

Peu d’arrêts sur la route (nous prendrons quand même le temps d’aller dans un marché chercher des chapeaux traditionnels promis aux enfants), on passe cette fois de la ville à la campagne, avec des passages plus ou moins vallonnés, avant d’arriver sur la plaine plutôt aride de Bagan qui s’étend à perte de vue.

Nous voici au cœur, côté ouest, du Myanmar, dont les innombrables temples et pagodes (dont beaucoup évidemment à l’état de charmantes ruines) témoignent de la ferveur religieuse du roi Anawrahta, de ses successeurs, et des plus riches de ses sujets.

Une fois franchie l’entrée de ce site archéologique classé au Patrimoine Mondial de l’Unesco, visité une très belle première stuppa ancienne, et fait le repérage de ce qui sera notre hôtel pour 2 nuits (avec piscine, ça c’est la très bonne surprise), nous filons (avec Arty et Kyaw mais sans Irina ni Greta) admirer le superbe coucher de soleils sur la pagode de Bupaya, au bord de la large rivière Irrawady.

Pas besoin d’une balade en bateau, le spectacle depuis les berges où sont amarrés des bateaux traditionnels de pêche est juste magnifique. Et Loïc et les enfants pourront même profiter d’une longue baignade improvisée dans la rivière en compagnie de locaux, avant un arrêt photo devant le temple de Htilominlo, et un deuxième plongeon, dans la piscine de l’hôtel cette fois, en nocturne et juste pour nous. On termine par un dîner un peu tardif dans l’un des derniers boui-bouis encore ouverts. Ro-yal !

***

Au programme de cette journée : stuppa, temples (Manuha , Myazedi, Myinkaba Gubyaukgyi,  Nan Paya, entre autres) et photos dans la matinée, et temps off dans l’après-midi.  Finalement ce sera, pour commencer, une visite très instructive d’une fabrique artisanale de multiples objets décoratifs et ustensiles artisanaux (bols, verres, plateaux, …) à base de bambous, recouvert de laque et finement décorés avec des peintures à base d’eau et de colorants naturels, ou encore de fragments minuscules de coquilles d’œufs.  L’impeccable  boutique attenante, affaire familiale (comme souvent) regorge de produits issus de ce travail long et minutieux, à des prix bien sûr hors de notre budget (nous pourrons quand même nous rattraper plus tard, en achetant, en souvenir utile, des verres moins « parfaits »).

Puis ce sera à nouveau visite et photos, apprécie et on est surpris en même temps de la facilité avec laquelle nous pouvons emmener  Arty au plus près des anciennes enceintes, aujourd’hui murets en ruines, des innombrables pagodes.

On y passerait presque la journée, mais il était question qu’on se pose un peu quand même ! Arrêt un peu en retrait du temple de Lawkananda pour une petite session détente pour tout le monde, et surtout école.

Le temps passe, et c’est une heure avant le coucher du soleil qu’on réalise que nous allons peut-être le louper depuis le haut de la Nan Myint Tower. Et ça ne loupera pas : nous devrons nous contenter d’une vue de la montagne Popa et des quelques pagodes éclairées dans la lumière du crépuscule, puis dans la nuit noire. Et ce n’est pas en mongolfière qu’on pourrait se rattrapper : le prix est exhorbitant (autour de 300 USD), et de toute façon, ce n’est pas la saison !

Rien de grave, on se console avec une nouvelle session baignade dans la piscine, avant un dernier bon dîner, car demain, c’est reparti sur la route !

Une réflexion sur “26/08 au 28/08/19 – A Bagan

  1. Ping : 24/08 au 26/08/19 – Inde à Myanmar : entre charme et traditions – Les Pourquoi Pas

Votre commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l’aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s