20/07 au 24/07/19 –  D’Agra à Varanasi

Toujours beaucoup de paysages ruraux de rizières de part et d’autre de la NH21 qui nous mènera jusqu’à l’Uttar Pradesh et Agra.

Très bonne surprise : là où l’on s’attendait à des bouchons, des check points, des interdictions de circuler pour les camions, et devoir se garer à des kilomètres du Taj Mahal, ce sera une circulation normale (pour l’Inde), des policiers plutôt cool, et  la possibilité de se garer à 1km de l’entrée ouest du site, le tout gratuitement ! Il est tout juste 17h, le soleil est moins haut et moins fort, c’est parti pour la visite de l’une des Sept Merveilles du monde ! Mais seulement pour une partie de la tribu : déjà vu pour Loïc 15 ans plus tôt, peu d’intérêt pour Ntyalé, c’est donc avec les deux grands que je remonte les 800 m de l’allée piétonne qui mènent aux guichets d’entrée, pendant que les deux autres restent à veiller sur notre place de parking. Là aussi, on est agréablement surpris de ne pas avoir une queue monstrueuse et de pouvoir acheter assez rapidement notre (très cher) ticket (1300 roupies), après avoir évité quelques pseudo-guides. La politique du tarif différencié entre indiens, pays asiatiques et autres étrangers est toujours de mise (comme souvent sur les sites touristiques en Inde), avec un rapport de 1 pour 20 ; heureusement, les enfants ne paient pas !

On (enfin, surtout moi) ne sera pas déçus du voyage. Les briques rouges du rempart et des belles façades des pavillons entourant la cour intérieure (Jilaukhana) tranchent avec le vert des arbres, des arbustes  et des pelouses parfaites. Puis, dans l’alignement des battants de l’immense porte d’accès aux jardins principaux (Darwaza-i rauza), le magnifique mausolée et ses 4 minarets en marbre blanc apparaissent, au bout du plan d’eau parfaitement lisse, comme un bijou posé sur son écrin.

Les visiteurs sont en nombre, mais on est sans doute loin de la foule de la haute saison touristique, alors en on profite : pauses incontournables dans les jardins, devant le mausolée, sans oublier le Pavillon des invités et la mosquée qui l’encadrent. De quoi immortaliser un de ces rares moments partagés à trois.

Le soleil nous offre une belle lumière sur la rivière Yâmuna, et il aura déjà disparu quand nous rejoindrons le reste de la troupe et commencerons à chercher un endroit pour la nuit.

Toute une expédition : après avoir tenté le parking faisant face au fort, nous suivrons la « tourist police » qui se fait un devoir d’assurer notre sécurité, en nous conduisant à la porte ouest (un air de déjà-vu) puis à la porte est du site, avant de terminer…dans la cour de leur QG. Bon, au moins, on ne sera pas dérangés !

***

Nouvelle vue sur le Taj Mahal, sous un autre angle, mais dans une ambiance bien plus paisible (et plus moite aussi après une grosse averse) : le Mehtab Bagh, grand jardin situé de l’autre côté de la rivière (sur les berges de laquelle on peut malheureusement voir de beaux dépotoirs), et avec des ruines dont une partie est parfaitement aligné avec le Taj Mahal.

On fait l’impasse sur le fort pour poursuivre notre route vers Varanasi via Lucknow, que nous atteindrons après avoir sans doute emprunté l’un des tronçons d’autoroute les plus déserts et chers du pays. Cette grande ville pleine de casernes et d’installations de l’armée, sera une jolie surprise architecturale, et nous prendrons le temps d’aller faire un tour en fin de journée au Dr. Ambdekar Park, construction imposante et étendue sur près de 45 hectares, mais devrons laisser de côté les sites historiques et plus religieux comme la Bara Imambra et la Chhota Immabra.

Moins charmant : on a retrouvé la chaleur, l’humidité et une mauvaise qualité de l’air qui accentuent la poussée de boutons de chaleur chez les enfants.  !

***

Allez, encore 300 kms jusqu’à Varanasi, qu’on n’arrivera pas à couvrir sur la journée. Avec notre premier auto-stoppeur depuis le début du voyage à bord, on essaiera d’éviter les péages :  peine perdue, tout ce quitte la route principale semble être fait de voies cernées par les jolies rizières, juste assez larges pour notre passage. Après quelques croisements compliqués, on finit par laisser tranquilles les écoliers sur leurs vélos et les tracteurs. Demi-tour, le passage par la case Toll Gate est incontournable !

***

Arrêtés pour la nuit à l’entrée d’un village, nous serons réveillés le lendemain par les petites voix bien matinales d’enfants tournant timidement autour du camion. Ils seront rejoints un peu plus tard par les femmes, de tous âges, un peu en retrait, sauf Kayan, qui n’hésitera pas à monter pour remuer nos patates en cours de cuisson, avant de nous inviter chez elle. Maisons basses, cours en terre sableuse bien humide, abri fait de bambous et de feuilles  de palmier, grands arbres feuillus, buffles dans leurs étables, rizières, champs de gombos et d’aubergines tout autour, le tout plutôt épargné par la pollution plastique : la vie rurale indienne en toute simplicité et des moments très agréables malgré les échanges limités par leurs connaissances en anglais, et les nôtres en hindi.

Enfin aux abords de Varanasi, nous nous prendrons un stop pas aimable du tout de la traffic police : pas d’entrée pour les poids lourd avant minuit ! Ça va, il est déjà 20h passées, ce qui nous laisse le temps de manger et de nous poser en attendant. Mission accomplie quelques heures plus tard : après Agra, nous voici à nouveau très bien positionnés en plein centre pour visiter l’une des cités les plus saintes d’Inde!

2 réflexions sur “20/07 au 24/07/19 –  D’Agra à Varanasi

  1. Ping : 15/07 au 19/07/19 –  Quatre jours à Jaipur – Les Pourquoi Pas

Votre commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l’aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s