01/05 au 04/05/19 – Golfe Persique acte 2

Plutôt que de tracer directement vers la frontière par l’intérieur, pourquoi pas un détour par l’île d’Ormuz et par le sud-est du Balouchistan ? Il semble qu’on soit passé à côté de ce petit bijou insulaire lors de notre premier passage à Bandar Abbas, et certains iraniens nous ont vanté la beauté de côte jusqu’à Chabahar. Certes, ça va faire près de 1000 kms en plus au compteur (heureusement on est au pays du carburant pas cher), pas top pour le bilan carbone, mais on n’aura sans doute pas de sitôt l’occasion de visiter le pays et encore moins cette région.

***

Roulons, roulez, roulis des galets sur la plage, après 2 jours de route, finis l’air agréable des montagnes et les plaines viticoles de Chiraz, nous voici de nouveau dans la chaleur et la moiteur du Golfe Persique. A peine le temps de garer Arty qu’il faut préparer des affaires en vitesse pour prendre le ferry de 17h. Free style complet, rien de planifié sur place, si ce n’est un contact donné par Reza. Let’s see…

45 min de ferry plus tard, entre les  tuk tuk, mobylettes, et après un petit coup de fil, c’est finalement le joyeux Beni Black qui nous prend en charge. Discussion rapide pour se mettre d’accord sur le programme et surtout le prix des prochaines 24h, et on embarque dans un pick-up qui nous emmène voir la Rainbow Valley. Le soleil a déjà quasiment disparu, et on a malheureusement manqué les meilleures lumières, mais il en reste suffisamment pour éclairer le contraste entre les roches rouges, ocres, blanches, marrons, bleu-vert et le lit asséché de la rivière jaune orangé.

Quelques kilomètres plus loin sur la route, c’est la Vallée des Statues, avec ses rochers aux formes d’animaux (tigres, dragons,…) et se terminant par une impressionnante falaise à pic et une vue époustouflante sur la mer.

La soirée se passera chez Beni Black, les boissons offertes s’adaptent à la chaleur, eau fraîche aromatisée au citron remplace le thé, poisson local au menu du repas, et nuit sous la clim, ça ne se refuse pas !

***

Un peu de flottement le lendemain, avant que Beni et le pick-up ne réapparaissent vers midi. Suite du programme sous un soleil de plomb : superbe plage de différentes teintes de sable, du noir volcanique au rouge, en passant par l’ocre, magnifiques montagnes couvertes de sel simili neige, cascades de sel, un nouveau tour à la Rainbow Valley.

On en a pris plein les yeux sur ce petit bijou encore assez sauvage, il est temps de retourner au débarcadère pour attendre le ferry. Nous aurons pour la première fois l’occasion de discuter un peu avec un petit groupe de femmes (à la même teinte de peau et type de traits que moi) portant les curieux masques typiques de la région (a priori servant à se protéger du soleil, mais on en a vu en porter de nuit…).

Nous retrouvons ensuite Reza pour notre dernière soirée à Bandar Abbas, avec balade sur le front de mer et dégustation de galettes locales.

***

Après des dernières emplettes utiles, notamment des petits ventilateurs supplémentaires (les nuits sans vent ni baisse des températures commencent à être pénibles, et qui dit moustiques dit moustiquaires, donc pas vraiment de courant d’air possible dans la nuit), nous prenons la route en direction de Chabahar.

Une réflexion sur “01/05 au 04/05/19 – Golfe Persique acte 2

  1. Ping : 13/04 au 01/05/19 – Lost in Paraz – Les Pourquoi Pas

Votre commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l’aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s