02/01 au 03/01/19 – Orhangazi la suite

Lever forcément en décalé le lendemain. On commence par le nettoyage des équipements plein de gadoue, témoins de notre épopée de la veille.

Nous faisons ensuite connaissance avec la famille de Mikail qui tient la buvette du coin, et nous invite à prendre un thé accompagné de noisettes fraîches dans la terrasse couverte et chauffée par un poêle à bois. Les enfants charment leur petit monde, et comme souvent, ça facilite les contacts.

Le temps est couvert, dommage car le paysage est joli, abstraction faite de la promenade en travaux et des déchets plastiques (comme souvent malheureusement). Après l’école, ce sera aire de jeux et initiation à la découpe du bois de chauffage.

Puis, très bonne nouvelle : Mikail semble connaître quelqu’un qui pourrait nous aider pour la soudure de la galerie. Tant pis pour le repas qu’on allait commencer, on le suit jusqu’à Orhangazi. Arrivée quelques kilomètres plus loin devant l’atelier de nos rêves appartenant à Erkan, soudeur de portails et autres matières ferreuses de son état. Pas besoin de beaucoup de discussions pour expliquer notre problème, et Arty est pris en charge dans la foulée, pendant que nous terminons le repas à l’arrière. 1h30 plus tard, avec une soudure réparée et galerie consolidée de 4 supports supplémentaires (le tout pour 100 TRL), nous repartons au lac. Super contents, ça fait un gros souci de moins !

Mikail nous propose de m’emmener faire les courses plutôt que de galérer tous ensemble avec le camion. C’est parti pour une petite virée assez surréaliste où nous essayons de nous comprendre entre gestes et Google translator, mais je suis quand même bien larguée. Il semble connaître du monde dans cette ville , et j’ai même droit une un arrêt dans un resto de la plage pour goûter un bout de viande et du pain d’Erzurum, avant au retour au camion pour notre deuxième nuit sur place.

****

Matinée de peinture anti-rouille sur les nouvelles soudures, tentative de pêche depuis le ponton pour Edrian, et nous quittons le bar de la plage et ses sympathiques propriétaires dans l’après-midi, lestés de 5 litres d’huile d’olive et avec les numéros de téléphone, au cas où nous aurions un problème.

Vu l’heure, nous prévoyons une nuit d’arrêt dans la région de Bursa, 50 km plus loin.

2 réflexions sur “02/01 au 03/01/19 – Orhangazi la suite

  1. J’aime beaucoup votre blog. Un plaisir de venir flâner sur vos pages. Une belle découverte et blog très intéressant. Je reviendrai m’y poser. N’hésitez pas à visiter mon univers. Au plaisir.

    J'aime

Votre commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l’aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s