29/12/18 au 01/01/19 – Istanbul

Départ à midi d’Edirne pour libérer la place de parking, après une dernière visite de la mosquée Selimiye. Sur le chemin, le couinement du pied de la galerie semble s’accentuer, et nous essayons de repérer et de demander des infos sur des ateliers de réparation pour camions, sans succès.

L’arrivée dans la grande banlieue d’Istanbul et ce qui ressemble à des petites stations balnéaires se fait sous la grisaille, comme depuis le début du trajet. Après la traversée de la bande terre entre la mer de Marmara et la mer Egée, la circulation se densifie. Ça y est, 5 ans après notre premier séjour à 2 dans la Sublime Porte, nous y revoilà à 5, et par la route au lieu des airs ! On redouble d’attention au milieu des bouchons, pas question de se tromper, la moindre erreur d’échangeur pourrait nous coûter cher en kilomètres en gasoil et en usure de nerfs !

Nous finissons par trouver le camping sur Kennedy Caddesi vers 20h, sans trop de détours. Accueillis par le gardien de nuit, nous nous garons sur un parking occupé par 3 camping-cars : un turc, un espagnol et… un français qui a tout l’air de transporter 4 voyageurs! Quelques minutes plus tard, nous faisons la connaissance de la famille Chapron, de retour de 8 mois de voyage en Europe de l’est et en Asie centrale. On ne tarde pas à improviser un petit apéro chez nous. Les enfants sont ravis de jouer avec d’autres petits voyageurs de leur âge. Moment de partage et d’échange très sympathique, nous apprenons forcément beaucoup sur les côtés pratiques et qui nous fait encore plus rêver sur tout ce qu’il reste à voir !

wnf096 - img_3392

***

Les deux jours suivants seront en bonne partie consacrés à la (re)-découverte d’Istanbul : Grand Bazaar, Sophia (extérieur), la Mosquée Bleue (extérieur et intérieur). Petit frisson quand même au moment de l’appel du Muezzine au coucher du soleil …

Retour au camping vers 19h pour préparer le petit repas du Réveillon que nous allons partager avec nos compagnons. Nous empruntons la table et les chaises du camping et improvisons une table de banquet à la bonne franquette dans le couloir du local. Pas ce qu’il y a de plus joli, mais au moins nous avons de la place ! Gentiment délogés 2h plus tard par le gardien, et après un moment d’anthologie où ces messieurs sont convoqués par le Big Boss pour avoir accès au wi-fi (qui ne marchera finalement que 30s), nous allons fêter le passage à 2019 chez nous, où nous serons rejoints par Colin et Erik, deux étudiants fraîchement débarqués de Bulgarie.

wnf106 - img_3434

Après une dernière coupe et les derniers échanges de bons tuyaux, nous nous quittons pas trop tard, le départ vers des aventures grecques et italiennes étant prévu aux aurores pour les Chapron.

***

Pour nous, le lever d’ancre se fera en milieu d’après-midi après une douche à Arty qui a un peu souffert des routes salées entre la Croatie et la Serbie, et une dernière lessive. Toujours pas d’accès au wi-fi, ce sera notre grande déception pour ce camping plutôt cher (80 TRL) pour la prestation.

Prochaine étape : région de Bursa, sur la route vers Izmir, après être passés sur la partie asiatique par le mythique pont du Bosphore.

Votre commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l’aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s